Maurice Genevoix et René Barjavel - Notre Bibliothèque Verte (n° 37 & 38)

samedi 20 novembre 2021 par Renaud Garcia

Maurice Genevoix (1890-1980) et René Barjavel (1911-1985) sont deux enfants de la guerre industrielle. Elle avait bien commencé quelques décennies avant leur naissance, aux Etats-Unis avec la Guerre de Sécession (1861-1865), l’utilisation des chemins de fer et l’apparition du premier sous-marin ; en Europe, lors de la guerre franco-prussienne (1870-1871), avec ces mêmes chemins de fer et les canons à longue portée ; mais en 14-18, lors de la Grande Guerre, de la Première guerre mondiale, le fantassin Maurice Genevoix découvre avec Ceux de 14, ce que signifie la « mobilisation totale » (Luddendorf) de tous les moyens/machines scientifiques, économiques, industriels, spirituels et humains, organisés militairement, sous la direction de la « technocratie » (Smyth, 1919). Une organisation et des organisateurs qui se révèlent d’une telle efficacité que leur principe et leur activité se développent en tant de paix, de guerre « froide » ou « par d’autres moyens ». La Deuxième guerre mondiale, celle que connut le zouave René Barjavel, hisse à la puissance nucléaire et cybernétique les capacités destructrices des complexes militaro-industriels qui les détiennent. Fascistes, communistes ou libéraux.

Que peuvent nos deux petits vieux, nos deux petits hommes « d’avant », deux ruraux lettrés, fous de lecture et d’écriture, dans ce déchaînement de destruction et de perdition sans retour. Le premier témoigne. C’est par lui que nous savons ce que fut la guerre des machines contre les corps. Ce qu’était la nature, hommes et bêtes dans les bois, avant l’avènement du règne machinal. Le second anticipe le Ravage dès 1943, et à travers ses fables populaires expose sans illusion les ressorts de la volonté de puissance, et ses conséquences tragiques. Ils ne se prétendent pas « écologistes » : ils le sont. Et c’est pourquoi nous les rangeons avec gratitude dans Notre Bibliothèque Verte.

(Pour lire les notices, ouvrir le document ci-dessous.)

Notre Bibliothèque Verte


Genevoix et Barjavel - Notre Bibliothèque Verte.
Version prête à circuler
397.6 ko