Minatec recule

par Pièces et main d’œuvre

Le Daubé 3/05/06 :

Inauguration. "Crainte de la contestation" ou "contraintes d’agenda" ?

MINATEC : Ce sera finalement le 2 juin

Magie de l’information. Le"scoop" n’est venu ni du CEA Grenoble ni de l’INPG, pas plus que du Conseil général de l’Isère. C’est en effet l’opposition grenobloise aux "nécrotechnologies" qui nous a appris, hier, que Minatec serait inauguré le 2 juin. "Prévu de longue date le 1er juin, l’événement vient d’être décalépar crainte de la contestation (...) les autorités grenobloises reculent", explique le comité qui rappelle que la contre-manifestation qu’il organise est maintenue, elle, le 1er juin. "Mais le jour d’après, nous serons encore là." Qui aurait puen douter ? Fin de communiqué. Du côté du Conseil général, passée la surprise que les opposants soient "si bien informés", on a avancé d’autres raisons. D’abord, des contraintes d’agenda. "Celui de président Vallini et d’autres personnalités." Puis, un peu plus tard, "de toute façon, la date n’était pas encore fixée, nous avions trois possibilités, le 30 mai, le 1er ou le 2 juin. Nous avons choisi cette dernière possibilité". Fin de l’explication. Que l’on complètera toutefois par ces quelques mots du directeur du CEA, Jean Therme qui, dans notre édition du 28 janvier, rappelait que l’inauguration du pôle Minatec "aura lieu le 1er juin". Le Dieu des nanotechnologies reconnaîtra les siens. Et sinon, Jacques Chirac, il vient ou il ne vient pas ?"

Eh bien non, Chirac ne viendra pas, si l’on en croit France Bleu Isère. Déjà au plus bas dans l’opinion, il ne souhaite pas être associé à une opération qui suscite un mouvement de refus croissant. Tant pis pour les 300 000 € de frais de réception qu’André Vallini a fait voter par son Conseil général au motif d’offrir mieux que du "kir au vin blanc" au Président. Qu’à cela ne tienne, les scientifiques rabattus du monde entier, la presse internationale, les technarques du CEA, de l’INPG, et les élus de la région videront leurs coupes à sa santé.

Les membres du techno-gratin reçoivent ces jours-ci des cartons d’invitation nominatifs accompagnésde fermes consignes de sécurité :

"Présence dès 10h45 pour les procédures d’accueil et d’entrée contrôlée. Ce carton est à présenter obligatoirement à toute réquisition des contrôles d’accès au site (...) Compte tenu de la nature de cet événement, nous attirons votre attention sur les mesures de sécurité liées au site Minatec ce jour-là :

1- L’invitation est non cessible.

2- Vous devez obligatoirement retourner le coupon "Inscription nominative" ci-joint avant le 15 mai.

3- Munissez-vous du présent carton le jour de l’inauguration.

4- Une pièce officielle d’identité sera exigée à l’entrée (carte d’identiténationale/passeport/permis de conduire)."

Ou bien sûr, votre puce d’identité électronique sous-cutanée lisible à distance et localisable par GPS.

Bienvenue dans le nanomonde sécuritaire.

Quant à l’Opposition Grenobloise aux Nécrotechnologies, elle maintient son programme de rencontres et de débats les 30 et 31 mai, et la manifestation nationale contre l’inauguration de Minatec, le 1er juin à midi (place Félix Poulat).Voir son communiqué ci-dessous.

***************

Opposition Grenobloise aux Nécrotechnologies

c/o FRA-K, 15 rue Georges Jacquet

38 000 Grenoble

ogn@ouvaton.org

http://ogn.ouvaton.org

Grenoble, le 2 mai 2006

*** DERNIERE MINUTE ***

L’inauguration de Minatec repoussée par crainte de la contestation

L’inauguration de Minatec, organisée par le CEA-Grenoble, l’Institut National Polytechnique de Grenoble (INPG) et le Conseil général de l’Isère, est reportée au 2 juin 2006. Prévu de longue date pour le 1er juin à 14h, l’événement vient d’être décalé par crainte de la contestation.

L’Opposition Grenobloise aux Nécrotechnologies, qui mène campagne contre l’inauguration de Minatec depuis le début de l’année 2006, appelle à une manifestation nationale à Grenoble le 1er juin 2006. Devant l’opposition aux nanotechnologies et à leur projet de société, les autorités grenobloises reculent. Il se murmure par ailleurs que le Président Chirac, annoncé à Grenoble le jour del’inauguration, préférerait s’abstenir par crainte de la contestation.

Le comité OGN appelle toutes et tous à la manifestation du 1er juin à Grenoble (à 12h, place Félix Poulat), ainsi qu’aux "3 jours contre Minatec et son monde", du 30 mai au 1er juin, pour des ateliers, rencontres, débats.

Mais le jour d’après nous serons encore là.

Fermez Minatec !


Version prête à circuler
107.9 ko