Rapport gouvernemental sur les nanotechnologies et la biologie de synthèse

mardi 25 mars 2014 par Pièces et main d'œuvre

"(...) il demeure impossible de déployer ces technologies à plus grande échelle sans un fort consensus social."

Le rapport gouvernemental de décembre 2013, sur "Le déploiement industriel des nanotechnologies et de la biologie de synthèse sur les territoires" nous dit ce que vous ne lirez jamais dans Le Monde, Libération, Politis, etc ; ce que ne vous diront jamais les syndicats et partis de gauche pourtant censés éduquer leurs militants sur les soubassements économiques de nos sociétés : les technosciences, aussi périlleuses et liberticides soient-elles, forment la base du développement industriel (donc de la croissance), et de la puissance militaire. L’essor criminel de ces technologies exige l’intervention étatique et non seulement la passivité politique des citoyens, mais leur soutien et leur participation sociale.

Ce rapport souligne donc la nécessité de l’acceptabilité et les moyens de l’obtenir. Autrement dit, notre opposition sert à quelque chose. Si nos amis l’ignorent, nos ennemis le savent.

(Rapport à télécharger ci-dessous).


Rapport nano BS 2013
Version prête à circuler
2.7 Mo