Grenoble, Mazamet, et les Jeux Olympiques

mercredi 3 décembre 2008 par T'as vu ta ville ?

Ces jours-ci la neige arrive à Grenoble. Par camions, de l’Alpe d’Huez. C’est plus durable, n’est-ce pas, que de charrier la population en autocars vers les stations.

Pour promouvoir sa candidature aux Jeux Olympiques, la Ville de Grenoble transforme le centre ville en prétendue station de ski à grand renfort de neige importée et d’argent public (1,8 M€), et organise trois jours de foire intitulés "Jeux de Neige". Pour l’occasion, et pour séduire le Comité Olympique Français, elle embrigade les enfants dans une parade monumentale censée manifester l’adhésion de toute la population.

Le Comité Anti-Olympique appelle à une contre-parade, vendredi 5 décembre à 17h30, place Félix Poulat à Grenoble (http://cao38.eu.org).

Avant de vous y rendre, vous pouvez découvrir les raisons profondes de la candidature grenobloise aux Jeux Olympiques 2018, ou comment le techno-gratin organise pour ses besoins "l’attractivité du territoire".

(Pour lire le texte, cliquer sur l’icône ci-dessous).


De l’attractivité du territoire
Version prête à circuler
126.3 ko