Une visite au « Bivouac de la Bastille » - Troisième lettre de la Capitale Verte

dimanche 31 juillet 2022 par Arthur Morel

Notre correspondant à Grenopolis, Arthur Morel, est très occupé. Il travaille dans un Ehpad, il a déménagé de chez son propriétaire anticapitaliste – au lieu de le pendre – et il s’occupe de sa petite fille. Ce qui lui laisse peu de temps pour écrire à Jonathan, son ami du Québec. Il a quand même réussi à passer une soirée à la Bastille, devenue depuis peu un lotissement de cabanes. La mairie Piolle a ainsi trouvé le moyen de vendre le site de nuit comme de jour. Un Luna Park, oui, mais un Luna Park Vert.
Découvrons l’expérience Bastille avec notre hardi reporter.

(Pour lire le texte, ouvrir le document ci-dessous.)

Lire aussi :
 Les Calanques, c’est fini
 Vercors Xperience©, la nature et au-delà
 Lettre de la Capitale verte
 Deuxième lettre de la Capitale verte


Une visite au "Bivouac de la Bastille"-Troisième lettre de la Capitale verte
Version prête à circuler
244.2 ko