Une tribune de Jean Peyrelevade dans "Les Echos" sur Clinatec et les luddites

mercredi 18 mars 2015 par Pièces et main d’œuvre

Le banquier Jean Peyrelevade est très inquiet. L’influence de Pièces et main d’oeuvre sur Eric Piolle, maire Vert de Grenoble et ancien cadre de Hewlett-Packard, lui fait craindre que la municipalité rouge-verte ne soutienne plus financièrement les laboratoires NBIC, et en particulier Clinatec, la clinique expérimentale du cerveau du CEA. Sa démonstration sur l’importance de la recherche pour la croissance et la qualité de vie devrait être étudiée par tous les révolutionnaires qui doutent du primat de la technologie dans le capitalisme contemporain. Nous ne saurions mieux dire. Peyrelevade nous écrit dans "Les Echos" du 18 mars 2015. On vous fait suivre.

Sur Clinatec, lire :
- Clinatec, le laboratoire de la contrainte
- Clinatec : lettre ouverte aux médecins et professionnels de santé
- Clinatec inauguré le 31 janvier 2012
- Fermez Clinatec, le laboratoire de la contrainte
- Les nanoparticules, c’est bon pour l’industrie de la contrainte


Peyrelevade Les Verts et le progrès
Version prête à circuler
544.3 ko