3e Café Luddite de Grenoble : Face au monstre mécanique, une histoire des résistances à la technique

lundi 25 janvier 2010 par Pièces et main d’œuvre

Les luddites constituent le courant le plus méconnu et le plus calomnié du mouvement ouvrier. Entre 1811 et 1813 ces briseurs de machines immobilisèrent dans trois comtés d’Angleterre une armée plus importante que celle déployée contre Napoléon au Portugal. Les luddites, ouvriers et artisans qualifiés, à domicile, ne se battaient ni pour le "pouvoir d’achat", ni contre "la concurrence des machines", mais pour la liberté, l’autonomie des ouvriers et de leurs communautés villageoises "face au monstre mécanique" et à l’esclavage de la nouvelle caserne industrielle, avec ses chefs, ses journées de travail forcé, stupide et avilissant, et ses produits dégradés.

Le livre de François Jarrige, Face au monstre mécanique, une histoire des résistances à la technique, rapporte de multiples exemples de résistance à la tyrannie industrielle, dans le monde, en France et particulièrement dans le sud-est, des origines à nos jours, et plus ignorés encore que l’épopée des luddites britanniques.

Le meilleur de la contestation écologiste et libertaire se retrouve dans l’héritage luddite à travers l’opposition au nucléaire, à l’informatique, aux chimères génétiques, aux nanotechnologies, etc. - ainsi qu’en témoignent par exemple les annulations imposées du gala de promotion des nanos (organisé par la Commission nationale du débat public durant l’hiver 2009-2010) à Lille, Grenoble, Rennes, Lyon, Marseille, et les charivaris et protestations à Strasbourg, Toulouse, Clermont-Ferrand et Caen.

Peut-être est-il temps que ces contestations parcellaires et séparées de la tyrannie technologique cessent de se définir négativement et isolément pour se reconnaître dans le nom commun de luddites.

Le café luddite de Grenoble vous invite, pour son troisième rendez-vous, à une conférence-débat et une discussion avec l’historien François Jarrige, autour de son livre Face au monstre mécanique, une histoire des résistances à la technique (édition IMHO, 2009)

Conférence-débat le vendredi 5 février 2010 à 20 heures, à la Maison des Associations (5 rue Berthe de Boissieux, à Grenoble),
Dès 19 heures, buffet à prix libre, tables de presse et librairie sur place ;

Discussion samedi 6 février, à 14 heures, à la librairie-cantine des Bas Côtés, (59 rue Nicolas Chorier).

Venez avec vos amis, vos questions, vos idées et réflexions.

(Infos pratiques : : http://lesbascotes.blogspot.com et 04 76 84 51 34)

A lire, outre le livre de François Jarrige :

- La révolte luddite - briseurs de machines à l’ère de l’industrialisation, de Kirkpatrick Sale, à l’Echappée, 2006

- et surtout la monumentale histoire de La formation de la classe ouvrière anglaise, par E.P. Thompson, co-édité par l’EHESS, Gallimard et Le Seuil. (1988)