Les animaux dénaturés

mardi 6 août 2019 par Pièces et main d’œuvre

Peut-être avez-vous lu la fable de Vercors publié en 1952, Les animaux dénaturés. Des anthropologues ont découvert le chaînon manquant entre le singe et l’homme : le « Paranthropus », ou « tropi ». Pour contraindre un tribunal à décider s’il s’agit davantage d’hommes que d’animaux, l’un des anthropologues tue le fils qu’il a conçu avec une femelle tropie.

Cependant que nous, aoûtiens, paressons sur nos transats, les généticiens sont en passe d’actualiser cette fable : le Japon vient d’autoriser la production d’embryons chimériques d’animaux-humains à des fins d’expérimentation.
(...)

Pour lire la suite, ouvrir le document ci-dessous.

Lire aussi :
- Le Japon autorise la création d’embryons hybrides humains-animaux
- Séparés du corps, des cerveaux de porcs maintenus en vie pendant plusieurs heures


Animaux dénaturés
Version prête à circuler
81.9 ko