Sarkozy et Destot nous font la guerre sociale

lundi 26 juillet 2010 par Collectif Démontons les caméras, Pièces et Main d’oeuvre et d’autres habitants

Tout le monde ne part pas en vacances. Un lycéen de la Villeneuve va en prison pour trois mois ; Sarkozy vient à Grenoble le 30 juillet 2010 installer son préfet pitbull ; et nous, Grenoblois irrésignés, diffusons à partir de ce jour, à des milliers d’exemplaires, ce tract contre sa venue.

Vous aussi, vous pouvez l’imprimer, publier votre propre texte au verso, et le distribuer dans la rue.

(A télécharger ci-dessous.)

***

Après la mort d’un jeune braqueur à Villeneuve et la révolte qui s’en est suivi, le quartier est resté isolé du reste de la ville durant dix jours, par l’interruption des lignes de bus et de tramway.

Ce vendredi 30 juillet, Sarkozy vient lui-même installer son préfet pittbull : Eric Le Douaron, ancien directeur de la sécurité publique et de la police aux frontières. Bref, un ultra-flic.

Après avoir transformé Grenoble en « Silicon Valley » livrée aux laboratoires de recherche et entreprises high tech ; expulsé les classes populaires en périphérie pour laisser la place aux ingénieurs et cadres à forts revenus dans des résidences de prestige à 3500 euros le m2 ; implanté des caméras de vidéosurveillance dans toute la ville, le maire Destot profite de l’occasion pour annoncer des innovations en matière de répression.
La seule réponse des décideurs aux problèmes sociaux qu’ils ont eux-mêmes créés : l’escalade technologique et guerrière.
Toute la ville subira le flicage de l’ultra-préfet.

Tandis qu’au sommet de l’Etat, Woerth et Sarkozy trafiquent en toute impunité avec l’argent des Bettencourt, un lycéen de Villeneuve prend trois mois ferme en comparution immédiate pour jet de caillou vers la police. Que celui qui n’a jamais lancé de caillou sur la police lui jette la première pierre.

Nous, habitants de tous les quartiers de Grenoble, appelons la population à raconter la version réelle des événements récents, ainsi que sa vie quotidienne (logement, chômage, précarité, racisme, retraites, santé, éducation, travail...). Ecrivez et diffusez vos témoignages par tracts, affiches, prises de parole publiques et sur le site internet Indymedia Grenoble (http://grenoble.indymedia.org, rubrique « publiez »).

Apportons notre soutien aux habitants de Villeneuve et informons-nous auprès d’eux plutôt qu’avec la télé.

La vieille ville est avec la Villeneuve.

N’ayons pas peur : résistons !

Grenoble, le 25 juillet 2010
- Pièces et Main d’Oeuvre
- Collectif Démontons les caméras
- et d’autres habitants

Plus d’informations sur :
http://grenoble.indymedia.org
www.piecesetmaindoeuvre.com
http://demontonslescameras.toile-libre.org

Contact : stopcameras38@riseup.net


vieille ville avec Villeneuve
Version prête à circuler
41.9 ko