De l’auto-réplication des nanorobots

lundi 25 octobre 2004 par Thierry Morse

Eric Drexler, l’oracle du Forsight Institute, a été le premier à l’imaginer et à y lier le destin des nanotechnologies. Nombreux sont ceux qui ont opposé des objections de principe, invoquant un moratoire, moins nombreux ceux qui ont apporté des objections scientifiques ; tel le chimiste Richard Smalley. L’émergence des nano-bio-technologies renouvelle cette question.


Lire en ligne

Version prête à circuler


21.8 ko