De la popullulation

lundi 8 novembre 2004 par Simples citoyens

Nous sommes aujourd’hui 6,1 milliards sur terre. Nous serons 12 milliards à la fin du siècle. 20% des terriens consumment 80% des ressources. Si nous vivions tous selon l’american way of life , il nous faudrait cinq planètes comme la nôtre. Si nous vivions tous à la française, il nous en faudrait trois. Chaque enfant né dans un pays industrialisé consomme et pollue durant sa vie, trente à cinquante fois plus qu’un enfant d’un pays rural. Il y a trop de riches et l’occident est la bourgeoisie du monde. Vivrions-nous tous à l’africaine, que cette planète n’y suffirait pas. Depuis 1980, nous consommons plus de ressources que la terre n’en peut reproduire. Nous sommes trop nombreux et nous devons réduire notre population. Outre le ravage des ressources et du milieu, la surpopulation déchaîne la guerre de tous contre tous, l’émergence de la tyrannie et la fuite en avant techno-totalitaire.

La bonne nouvelle c’est que globalement, les taux de natalité s’effondrent sous l’effet combiné de la grève des ventres, et de l’infertilité provoquée par l’accumulation de polluants chimiques dans nos organismes.

La mauvaise c’est que grâce aux multiples techniques de procréation artificielle, nos technarques pourront bientôt produire de la chair humaine à volonté. Les progrès de l’automation "intelligente" devraient ensuite leur permettre de se passer d’une humanité serve, devenue superflue. Enfin, l’avènement de la "Vie Artificielle", à laquelle ils travaillent déjà, les délivrera de la peine de vivre par eux-mêmes.


Lire en ligne

Version prête à circuler


133.2 ko