« Nous ne voulons pas d’une humanité génétiquement modifiée ! », une tribune d’écologistes citoyennistes

dimanche 19 janvier 2020

Tribune publiée dans Le Monde le 15 janvier 2020, signée par Dominique Bourg, philosophe, professeur honoraire à l’université de
Lausanne (Suisse) ; José Bové, éleveur, ancien syndicaliste de la
Confédération paysanne ; Elena Pasca, philosophe, administratrice de la
fondation Sciences citoyennes ; Michèle Rivasi, députée européenne (EELV)
 ; Jacques Testart, biologiste et essayiste, directeur de recherche honoraire à
l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm).

Voici une tribune des porte-parole habituels de l’écologie citoyenniste, consacrée à la reproduction artificielle de l’humain, et dont le seul défaut est de mentir par omission sur le point essentiel. Ni Testart (et pour cause), ni ses co-signataires, ne sont capables d’énoncer que l’eugénisme commence avec la FIV et que pour en finir avec l’humanité génétiquement modifiée, il faut abolir toute reproduction artificielle.

A ce sujet, lire :
- Appel contre l’eugénisme et l’anthropocide
- Alertez les bébés !
- Ellul & Charbonneau contre la fabrication de l’homme-machine


Tribune humanité génétiquement modifiée
Version prête à circuler
102.9 ko