Mémento Malville

Une histoire des années 70

mardi 14 juin 2005 par Simples citoyens

C’est du Comité Malville et du rassemblement contre Superphénix, le 31 juillet 1977, que date la notoriété de l’écologisme grenoblois.
Mais l’importance de cette journée va bien au-delà de l’exposition d’un courant politique local. Le rassemblement de Malville constitue une apogée et une liquidation. Quel mouvement, quelle manifestation de l’histoire récente, ont été plus niés et refoulés que le mouvement et la manifestation contre Superphénix ? Qui aurait l’estomac de plonger dans ce bourbier d’époque, et de nous dire ce qu’il advint, libérerait la contestation des charmes qui la tiennent liée depuis. Et tant que ces nœuds n’auront pas été défaits, elle sera vouée à la répétition, à l’échec compulsif, à la protestation craintive, tête rentrée dans les épaules, sous la hantise du coup. Ce mémento ne se veut qu’une contribution à une telle entreprise.

Lire aussi :
Louis Néel en 1976 : Creys-Malville, le dernier mot ?


Lire en ligne

Version prête à circuler


441.2 ko